juin 16, 2024
parquet flottant

Guide pour poser un parquet flottant : étapes et astuces

Dans cet article, nous allons vous présenter les différentes étapes pour réussir la pose de votre parquet flottant, ainsi que des astuces pour obtenir un résultat professionnel. Suivez nos conseils pour être sûr de mener à bien cette tâche dans les règles de l’art.

Les avantages du parquet flottant

Le parquet flottant est une solution pratique et esthétique pour embellir et isoler vos sols. En plus d’être moins coûteux qu’un parquet massif ou contrecollé, il possède aussi l’avantage d’être facile à installer soi-même, ce qui permet de réaliser des économies sur la main d’œuvre. De nombreux modèles sont disponibles, imitant différents types de bois, voire d’autres matériaux comme la pierre ou le béton. Grâce à ces multiples choix, vous trouverez forcément le parquet flottant qui correspondra à votre style et à vos envies.

Les outils nécessaires pour poser un parquet flottant

Pour poser un parquet flottant de manière efficace, il est essentiel de disposer des outils adéquats. Voici la liste des principaux outils dont vous aurez besoin :

  • Une équerre
  • Un crayon
  • Un mètre ruban
  • Un niveau à bulle
  • Un cutter ou un couteau de sécurité
  • Une scie circulaire ou égoïne
  • Un marteau et des cales de frappe
  • Des cales d’espacement

Préparer le sol avant la pose du parquet flottant

Nettoyer et vérifier le niveau du sol

Avant de commencer la pose, il est nécessaire de bien préparer votre sol. Commencez par le nettoyer soigneusement en aspirant poussières et résidus de travaux. Ensuite, à l’aide de votre niveau à bulle, vérifiez que le sol est bien plat et régulier. Il est important de s’assurer qu’il ne présente pas de bosses ou de creux supérieurs à quelques millimètres, car cela pourrait dégrader la tenue et l’esthétique de votre parquet flottant.

Installer un pare-vapeur si nécessaire

Dans certains cas, comme sur un support béton ou dans une pièce humide (type salle de bain), il sera indispensable d’installer un pare-vapeur pour éviter les problèmes d’humidité. Cette membrane protectrice va empêcher la remontée d’humidité et protéger efficacement votre parquet flottant. Il suffit généralement de dérouler le pare-vapeur sur toute la surface du sol en prenant soin de faire chevaucher les lés et de les fixer avec de l’adhésif.

Poser une sous-couche isolante

Pour garantir un meilleur confort acoustique et une meilleure isolation thermique, il est recommandé de poser une sous-couche isolante. Cette dernière se pose directement sur le sol préalablement nettoyé (et éventuellement protégé par un pare-vapeur) en laissant un espace de dilatation entre les murs et les bords de la sous-couche.

La technique de pose du parquet flottant

Deviser correctement les lames

Pour obtenir un rendu harmonieux, les lames de parquet doivent se chevaucher de manière régulière et en quinconce. Ainsi, pour minimiser les chutes de lames, mesurez avec précision l’ensemble des dimensions de votre pièce, et pensez à ajouter environ 10% de marge supplémentaire pour compenser les éventuelles erreurs de coupe ou les besoins d’adaptation de certaines lames.

Commencer la pose

Une fois que vous avez découpé et posé vos lames, vous pouvez commencer à les clipser ensemble. Commencez la pose dans un angle de la pièce en suivant les découpes nécessaires pour les plinthes, les chambranles de porte et autres éléments spécifiques à votre intérieur. Utilisez des cales d’espacement pour maintenir un écart régulier entre les lames et les murs, et n’hésitez pas à ajuster légèrement leur position si besoin. Lorsque vous arrivez au bout d’une rangée, coupez la dernière lame à la longueur souhaitée et conservez la chute pour débuter la rangée suivante en quinconce.

Terminer la pose

Lorsque vous avez posé toutes les lames de votre parquet flottant, vérifiez une dernière fois que tout est bien aligné et s’adapte parfaitement à vos murs et plinthes. Le cas échéant, effectuez les ajustements nécessaires. Enfin, retirez les cales d’espacement et nettoyez délicatement la surface avec un chiffon humide pour enlever les résidus de collage et de poussière.

Astuces pour réussir la pose de votre parquet flottant

  1. Laissez toujours le temps au parquet flottant de s’acclimater dans la pièce où il sera posé. Ouvrez les paquets de lames et laissez-les s’adapter quelques jours avant la pose.
  2. N’utilisez jamais de produit trop abrasif pour nettoyer votre parquet flottant, car ils pourraient endommager sa surface et réduire sa durabilité. Un simple passage de balai ou d’aspirateur suffit généralement, suivi d’un lavage avec une serpillère légèrement humide si nécessaire.
  3. En cas de doute sur la technique de pose à utiliser ou sur la meilleure manière d’adapter les lames autour des différents éléments architecturaux de votre intérieur, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour bénéficier de ses conseils avisés.

En suivant attentivement ces étapes et ces conseils, vous devriez être en mesure de réussir la pose de votre parquet flottant avec brio, pour un résultat esthétique et durable qui mettra en valeur l’ensemble de votre intérieur.